Economie Marxiste (92 Nord)

Aller acheter une marchandise au supermarché, aller au travail pour gagner sa vie… Tout cela nous paraît naturel.
Les mouvements des cours de la bourse, les crises nous apparaissent comme des phénomènes au contraire quasi-surnaturels sur lesquels nous n’avons pas de prise, inexplicables, que nous subissons comme la pluie et le beau temps.

En réalité, c’est exactement l’inverse qui est vrai. Le monde des marchandises n’a rien de naturel. Les mouvements de l’économie, en particulier les crises sont parfaitement explicables.

Le plan de la formation

  1. Sociétés sans classes et sociétés fondées sur l’exploitation
    1. Le surproduit social
    2. Exemples historiques
    3. La plus-value
  2. La production marchande
    1. Qu’est-ce qu’une marchandise ?
    2. La production marchande transforme le rapport au travail et les rapports sociaux
    3. La loi de la valeur
    4. Le « travail socialement nécessaire »
    5. Conclusion- Un mode de répartition du travail social « à l’aveugle »
  3. L’exploitation capitaliste
    1. Origine de la plus-value
    2. Exemple concret : un bureau de poste dans le 92 Nord
    3. L’exploitation capitaliste n’est visible qu’à un niveau d’ensemble
  4. Le capital : un rapport social
    1. Les 3 conditions d’existence du capital industriel
    2. Origines du prolétariat moderne
    3. L’accumulation du capital
    4. Conclusion : La logique de l’accumulation du capital, c’est la lutte de classes
  5. Pour commencer à comprendre les crises
    1. La monnaie comme moyen de circulation implique la possibilité de crises
    2. Le crédit (monnaie comme moyen de paiement) implique la possibilité des crises
    3. La tendance à l’augmentation constante de la production sans tenir compte de la demande solvable
    4. L’anarchie de la production capitaliste
    5. Crise : assainissement ou effondrement ?
      Introduire la notion cf Grundrisse : absurdité de la mesure de la richesse par la quantité de travail
  6. Partie additionnelle (dans la discussion, si on arrive jusque là) : La dynamique d’ensemble du système capitaliste
    1. La baisse tendancielle du taux de profit.
      Approche math et intuitive
    2. Les 3 principales composantes du taux de profit
    3. Les ondes longues
      Mouvements à court et long terme du taux de profit. Mais aussi à moyen terme
    4. Conclusion- Actualité de la révolution
RTF - 131.9 ko
Economie Marxiste
Le topo

Publié le 26 juillet 2010