Changement climatique

Le bouleversement climatique n’est pas dû à « l’activité humaine » en général, comme disent les médias et les rapports du GIEC, mais bien au mode de cette activité depuis la Révolution industrielle capitaliste, en particulier à la combustion des combustibles fossiles. La cause du phénomène réside fondamentalement dans la logique capitaliste et productiviste d’accumulation, dont le centre de gravité historique est situé dans les métropoles impérialistes.

Le défi énergétique/climatique amène à concevoir la révolution socialiste non seulement comme destruction du pouvoir d’Etat bourgeois, création d’un Etat prolétarien qui commence à dépérir dès sa formation et instauration progressive de l’autogestion par les masses, mais aussi comme amorce d’un processus de destruction du vieil appareil productif capitaliste et de remplacement par un appareil alternatif, mettant en œuvre d’autres technologies et d’autres filières au service de buts démocratiquement déterminés.

PDF - 756.1 ko
Rapport climat
Très complet

Publié le 6 novembre 2011